UNE LIGNE. UNE FIBRE. DES VALEURS.

Goûter à la sensation d'une matière naturelle sans se priver d'élégance.

L'érotisation, la puissance, la délicatesse, l'identification, et aujourd'hui la valeur ajouté de la provenance, sont les qualités qu'un vêtement peut apporter en plus de sa nécessité première.

   Madame Yvette prend toute la mesure de l'apparat, dans son acception naturelle du terme. Elle incarne le désir de faire perdurer la dimension fantasme inhérente à la mode, par le choix de matières nobles, durables, produites localement et dans les règles de l’art.

Utiliser une fibre durable et locale pour un vestiaire contemporain. Composer un intemporel, agréable à porter, parfaitement dessiné, avec les contraintes techniques du lin, une matière noble et exigeante à travailler.
Notre impératif, est de répondre à la question de savoir comment peut-on fabriquer un vêtement en France.

Un strict cahier des charges codifie notre démarche. Nous souhaitons travailler, in fine des produits issus de l'agriculture française, teints de manière végétale et confectionnés localement. Réduire l’empreinte carbone d’un vêtement et  réimplanter une production locale afin de recréer de l’emploi.

Depuis deux ans, nous sillonnons l’hexagone mais aussi l’Europe afin de sélectionner les meilleurs agriculteurs, teilleurs, filateurs, tisserands, teinturiers et façonniers, car une partie de ses artisans ne sont plus présents en France. Nos investigations nous ont mené à sélectionner des fibres endémiques, le lin et bientôt le chanvre aux vertus écologiques. Nos fibres sont filées, tissées en France ou en Europe, pour être confectionnées à Paris.

Notre posture s’articulera autour de nos valeurs et celles de notre filière. Conscientes de la nécessité de sensibiliser l’univers de la Mode, à l’urgence de moins consommer et d'être dans une dynamique d'interaction avec le consommateur, nous procédons à des vidéos radio-trottoir pour affiner et comprendre les essentiels d’un vestiaire utile et sophistiqué à la fois.

Hind.                                                                                                       

Madame Yvette.